Les bonnes pratiques en sécurité informatique (partie 1)

Les bonnes pratiques en sécurité informatique sont pour la plupart des gestes simples qui préviennent aux risques encourus sur internet mais aussi des risques réels. Voici une liste de conseils que nous vous recommandons pour éviter les problèmes.

Découvrez nos conseils et recommandations concernant les bonnes pratiques en sécurité informatique
Les bonnes pratiques en sécurité informatique

Les mots de passe :

Utilisez un mot de passe différent pour chaque service

Un basique qui nécessite de l’organisation ou une bonne mémoire et qui empêche une contamination générale de tous vos services en cas de d’intrusion. Choisir des mots de passe différents pour chaque service est une solution simple et gratuite, cependant il est difficile de retenir ou réutiliser des mots de passe long et complexe pour de multiple services au quotidien.

Utilisez un mot de passe suffisamment long et complexe

Si vous n’aimez pas enregistrer vos mots de passe sur les différents sites et applis que vous utilisez, que vous décidez de garder votre mot de passe en tête et de le taper à chaque connexion, nous vous conseillons fortement de choisir un long mot de passe, sans sens si possible, qui sera difficilement trouvable voire impossible.

Utilisez un mot de passe impossible à deviner

Si au contraire vous êtes sûr de la sécurité de votre environnement numérique, alors n’hésitez pas à utiliser des mots de passe impossible à deviner, une suite chiffre-lettre-caractère devrait faire l’affaire.

Utilisez un gestionnaire de mots de passe

Pour ceux qui trouvent les premières solutions pas suffisamment efficaces ou sécurisées, vous pouvez prendre un gestionnaire de mot de passe, ce dernier vous permettra d’utiliser des mots de passe longs et complexes pour chacun de vos comptes sans crainte de les perdre et sans avoir besoin de les enregistrer sur les sites/applis.

Changez votre mot de passe au moindre soupçon

Si vous avez des suspicions quant à la sécurité d’un de vos comptes n’hésitez pas et changer votre mot de passe, faites de même si l’un de vos fournisseurs a été piraté.

Ne communiquez jamais votre mot de passe à un tiers

La confiance n’exclue pas la prudence, éviter de communiquer des informations professionnelles à des tiers, surtout vos mots de passe.

Activez la « double authentification » lorsque c’est possible

L’A2F ou Authentification à deux facteurs est une méthode de renforcement de la sécurité lors de l’identification qui vous permet de gérer les connexions sur de nouveaux appareil et donc d’être avertis et d’empêcher les connexions pirates.

Choisissez un mot de passe particulièrement robuste pour votre messagerie

Votre messagerie principale est surement le service que vous voulez le plus protéger, en effet un pirate qui réussirait à s’y introduire aurait accès à vos emails de récupération d’email et pourrait utiliser la fonction Mot de passe oublié pour récupérer les mots de passe de vos autres services.

Les appareils mobiles :

Mettez en place les codes d’accès

Mettez en place des mots de passe robuste pour protéger votre appareil qui, en cas de vol, perte ou abandon, gardera vos données à l’abri. Evitez les codes génériques (000000, 123456, …)

Chiffrez les données de l’appareil

En cas de perte ou de vol, une personne bien renseignée peut contourner votre mot de passe. Pour y prévenir, utilisez la fonction chiffrement de donnée disponible sur quasiment tous les nouveaux appareils et vos données seront inaccessible même en cas de vol.

Appliquez les mises à jour de sécurité

Les mise à jour ont la mauvaise réputation d’être des instruments d’obsolescence programmé pour les constructeurs. Il est vrai que les mises à jour mettent à mal nos smartphones mais cependant elles corrigent de nombreux bug et failles, ajoutent des fonctionnalités et maintiennent un niveau de sécurité maximal, ne les ignorez pas.

Faites des sauvegardes

Sauvegardez vos données quand votre téléphone vous le propose, cela permet de récupérer ses données en cas de problème ou bien encore de transférer contact et messages vers un nouvel appareil.

Utilisez une solution de sécurité contre les virus et autres attaques

Les smartphones sont des cibles privilégiées pour les cybercriminels car moins sécurisé que des ordinateurs. Mais comme les ordinateurs, dès lors que vous les utilisez pour aller sur internet, il est préférable de se protéger. Il existe d’efficaces anti-virus pour téléphone qui bloquent toute menace : ransomware, phishing, …

N’installez des applications que depuis les sites ou magasins officiels

Nous vous déconseillons de télécharger des applications autrement que sur les magasins officiels utilisés par les constructeurs. En effet une App venant de l’App Store sur Apple ou du Play Store sur Android est certifié « sure » tandis qu’a l’inverse une appli téléchargé sur internet peut très bien être piégé par un cybercriminel.

Contrôlez les autorisations de vos applications

A l’heure ou FaceApp connait un succès planétaire de par son réalisme parfois très étonnant, des alarmistes crient à la vigilance lors du téléchargement de l’app car au téléchargement, vous donnez plein droit à FaceApp et ses associés sur ses images, et énormément d’autres informations personnelles pour lesquels ils auront plein droit. Nous vous conseillons de bien vérifier les conditions d’utilisation d’une app et les autorisations qu’elle vous demande d’accepter et si elles ne conviennent pas alors ne téléchargez pas l’app.

Ne stockez pas d’informations confidentielles sans protection

Si vous possédez un portable professionnel, qu’il contient des informations relatives à votre travail et que vous êtes amené à vous déplacer dans votre travail, alors nous vous conseillons fortement de protéger votre téléphone en utilisant une solution de chiffrement et un bon mot de passe.