Les trois fonctionnalités principales du Cloud

Le cloud computing implique un grand nombre de possibilités supplémentaires pour les entreprises ainsi que pour les utilisateurs particuliers. En effet, le fait de rendre les tâches et les actions décentralisées d’un poste informatique pour s’en remettre plutôt à une plateforme située à l’extérieur sous la forme d’un serveur, permet de donner bien plus de fonctions à son ordinateur, pour un budget réduit. On utilise ces services, ces programmes et ces logiciels de manière ponctuelle, et il n’est donc pas nécessaire de se les offrir. On les utilise simplement par le biais de son service de cloud computing, et ceux-ci ne se lancent d’ailleurs pas sur son propre matériel, mais à distance, par le biais des serveurs.

Ces services aux objectifs différents peuvent être divisés en 4 catégories distinctes, les trois premières comprenant chacune une fonction principale et la dernière étant relative aux différentes fonctionnalités secondaires du cloud computing.

Les trois fonctionnalités principales du cloud

Comme nous l’évoquions avec vous en préambule, il existe en premier lieu trois fonctionnalités principales liées au cloud et à son utilisation.

Tout d’abord, le SaaS, ou software as a service, on peut se servir d’un grand nombre de logiciels et programmes de son choix, par le biais du cloud. Le but est donc de ne pas avoir à acheter le logiciel, mais bien de pouvoir s’en servir directement en ligne, celui-ci se lançant donc sur le serveur et non sur son matériel. La seule nécessité est d’avoir un navigateur web, par le biais duquel on aura donc accès à ces softwares en tous genres. Parmi les différents exemples très connus, on pourra par exemple citer certains jeux en ligne, mais aussi Gmail, qui fait partie de cette logique. Dans le cadre des entreprises, c’est particulièrement intéressant, puisque l’on ne devra plus nécessairement s’offrir toute une pléiade de logiciels. Ceux-ci seront accessibles par le biais du cloud, l’investissement sera donc moindre.

Second service, le Iaas, ou infrastructure as a service. Celui-ci est relatif aux possibilités de base du cloud, vous offrant ainsi un véritable espace dédié, un parc informatique entièrement virtuel, une infrastructure externe donc, sur laquelle vous pourrez réaliser un certain nombre d’opérations. Il s’agit ici seulement de traitement des données, c’est ainsi que l’on a pu passer à un niveau plus important de service par la suite, afin de rendre les fonctionnalités plus variées, plus vastes dans leur utilisation.

Ainsi, le PaaS, ou plateform as a service a fait son apparition, et le but est donc de mettre cette infrastructure sous la responsabilité du fournisseur. En tant qu’utilisateur, vous pourrez choisir quels sont les éléments que vous ajouterez à votre cloud, en toute liberté. En quelque sorte, vous effectuez une location de serveurs, mais améliorée, puisque des outils s’y trouvent déjà et sont à votre disposition. On peut ainsi s’attendre à une grande capacité d’adaptation du service, qui est au delà même du simple hébergement.

Les fonctionnalités supplémentaires du cloud

On trouve également d’autres services par le biais du cloud. Par exemple, le data as a service permettra de délocaliser ses données, qui seront ainsi accessibles en réseau, à tout moment. On peut aussi opter pour le desktop as a service ou DaaS, grâce auquel on pourra externaliser son bureau, et ainsi permettre une synchronisation intéressante de ses collaborateurs dans le cadre d’une entreprise. Autre service, le BPaaS ou Business Process as a Service, permet d’externaliser des procédures d’entreprise, pour faciliter le travail des managers. Enfin, le STaaS, ou storage as a service permet de proposer à ses clients de conserver ses données, c’est par exemple ce que propose iCloud, le cloud version Apple, ou Windows Live Mesh.